Zone agricole sanctuarisée : 2383 hectares proposés

Epis

Le 6 juillet dernier, le conseil d’administration de l’Établissement public Paris-Saclay a adopté à l’unanimité un périmètre de délimitation de la zone agricole sanctuarisée. Celle-ci comprend 2383 hectares, dont 2326 dans le périmètre de l’Opération d’Intérêt National (OIN) du plateau de Saclay. Une étape historique dans la protection du plateau contre le mitage urbain.

Créer une zone de protection naturelle, agricole et forestière dans les quinze communes composant la Petite Région Agricole (PRA) du plateau : c’est ce que prévoyait l’article L 141-5 du Code de l’urbanisme issu de la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris. Avec le tracé présenté ce 6 juillet, l’obligation légale d’y préserver « 2300 hectares de terres dédiées à l’activité agricole » est très largement respectée.

Un aménagement maîtrisé

L’objectif de cette sanctuarisation est multiple :

  • Garantir l’avenir de l’activité agricole,
  • Assurer le maintien des liaisons entre espaces naturels ainsi que les continuités écologiques,
  • Pérenniser la biodiversité,
  • Garantir la présence, pour les riverains, d’espaces de respiration et d’un cadre de vie agréable et sain.

En ce sens, la présentation du périmètre de délimitation constitue une étape historique : l’établissement d’une protection sur plus de 3700 hectares d’espaces naturels et agricoles crée les conditions d’un aménagement urbain plus compact, plus respectueux des spécificités et de la richesse du territoire.

Ce périmètre n’est pas définitif. Il doit maintenant être soumis aux consultations prévues par la loi (communes et collectivités, Chambre d’agriculture d’Ile-de-France, Comité consultatif de l’EPPS, associations…) et fera ensuite l’objet d’une enquête publique.

Les secteurs protégés de l’urbanisation apparaissent en vert sur la carte ci-dessus : en vert clair, les terres agricoles, en vert foncé, les espaces naturels et forestiers. Remarque importante, les zones situées hors du périmètre de protection ne seront pas automatiquement urbanisées. Les espaces dédiés à la gestion de l’eau, aux zones humides, à la biodiversité et aux parcs y occuperont de vastes emprises. De nombreuses parcelles resteront quant-à elles durablement agricoles.

La tradition de préservation des espaces agricoles du plateau en quelques dates

La politique de protection des zones agricoles et forestières du plateau n’est pas nouvelle :

Un tracé concerté

Ce tracé est le résultat de nombreux entretiens préalables avec la profession agricole, les élus des collectivités locales concernées et les associations. Il a été élaboré au terme d’un minutieux travail de préparation, dont une étude de diagnostic préparée par la SAFER (Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural) ainsi que sur les travaux de la commission environnement et agriculture du conseil d’administration présidée par le maire de Versailles, François de Mazières.

1990 : l’Agence des Espaces Verts de la Région Île de France crée un Périmètre Régional d’Intervention Foncière (PRIF). Il s’étend alors sur 2000 hectares.

1994 : le Schéma Directeur de la Région Île de France (SDRIF) suit en grande partie les limites définies par le PRIF.

2006 : les élus de la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay confirment leur attachement à la sauvegarde des terres agricoles du plateau en publiant une « carte des terres réservées aux activités agricoles ».

2008 : le SDRIF, approuvé par le Conseil Régional, définit pour la première fois les fronts urbains à maîtriser et les continuités écologiques à renforcer.

Cet impératif de protection du patrimoine agricole et naturel est aujourd’hui en passe d’être mis en acte par la mise en place de la zone de protection naturelle, agricole et forestière du plateau de Saclay. Le plateau de Saclay fait figure de pionnier : c’est la première fois qu’une protection aussi nette des espaces agricoles est instaurée à cette échelle.

Pour aller plus loin

1 commentaire à cet article
  1. Ping : [Brève] 2 450 hectares de terres agricoles protégées | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>