TEDx Saclay, une école du management… Rencontre avec Clara Morlière

tedxsaclay2016clara2paysage
Suite de nos échos à la 2e édition de TEDx Saclay à travers, cette fois, le témoignage de Clara Morlière, élève à Télécom Ecole de Management, qui a rejoint l’équipe cette année.

- Si vous deviez commencer par vous présenter ?

Je suis à Télécom Ecole de management, la Business School de l’Institut Mines Télécom, qui se trouve à Evry. Cette année, je poursuis un master 2 en Management IT (Information Technology) avec pour projet professionnel de contribuer à la transformation numérique des entreprises.

- Votre école est installée à Evry, tout en faisant partie du campus de Paris-Saclay. Ce campus fait-il sens pour vous ?

Oui. Parce que Paris-Saclay vise justement à décloisonner les disciplines et les univers professionnels. Pour avoir fait une partie de mes d’études à l’étranger – à la Dublin City University, en Irlande, et à l’Université d’Hong Kong, deux « places-to-be », la première en IT et l’autre en Asie – je constate que l’heure est plus que jamais à la création d’environnement qui favorise les synergies et j’irai jusqu’à dire des « synchronicités ». Et c’est précisément la vocation de Paris-Saclay que d’y contribuer en permettant à des étudiants de différentes écoles et universités de se croiser à l’occasion de cours mutualisés ou de projets entrepreneuriaux. Ce que j’apprécie aussi dans le projet de Paris-Saclay, c’est son ambition internationale : il va faciliter les échanges avec d’autres universités et écosystèmes.
Et puis l’Université Paris-Saclay n’efface pas la singularité des établissements qui en font partie. Je peux me revendiquer tout à la fois de Télécom Ecole de management, de l’Institut Mines-Télécom et de cette nouvelle université. Il n’en va pas autrement des étudiants du MIT, constitué également de plusieurs facultés, dont la Sloan School of Management, pour ne prendre que cet exemple.

- Comment vous-êtes vous retrouvée à participer à l’aventure du TEDx Saclay ?

Je dois remercier… LinkedIn ou plutôt Christian Van Gysel, qui y a découvert et apprécié mon profil. Il m’a proposé de rejoindre l’équipe d’organisation en assurant notamment à la retransmission sur notre campus d’Evry.

- Connaissiez vous le concept TED ?

Oui, je connaissais les conférences TED. Je savais aussi que le concept avait été décliné en TEDx, en France et, notamment, à Paris. En revanche, je l’avoue, je ne savais pas qu’il l’avait été à Paris-Saclay !

- Quels enseignements tirez-vous déjà de cette expérience ?

Ce que je retiens tout d’abord, c’est la possibilité qui m’a été donnée de collaborer avec des gens tous plus passionnés les uns que les autres. Christian et Assya nous communiquent leur joie et curiosité. C’est vraiment agréable de travailler avec eux et toute l’équipe. J’ai aussi beaucoup apprécié de pouvoir me retrouver au milieu d’étudiants ou élèves d’autres établissements de Paris-Saclay : CentraleSupélec, AgroParisTech, l’Estaca, HEC pour, justement, créer des synergies. Chacun savait ce qu’il pouvait faire, tout en étant prêt à donner un coup de main aux autres. Bref, une vraie équipe de projet, avec une forte cohésion. Forcément, pour l’étudiante en école de management que je suis, c’est une expérience précieuse. Une école en soi.

- Où vous avez manifestement appris le mot de synchronicité…

(Rire) Merci à Assya, qui me l’a en effet appris tout en me le faisant éprouver. La préparation de TEDx Saclay est un vrai moteur de synchronicité. On fait des rencontres fortuites au moment opportun comme ce soir !

- Nous sommes à la veille du jour J. Dans quel état êtes-vous ? Eprouvez-vous un peu de trac ?

Oui, forcément, même si, demain [le 30 novembre], je ne serai pas sur le site d’EDF Lab Paris-Saclay, mais sur celui de Télécom Ecole de management et de Télécom SudParis pour y superviser la retransmission. Nous y attendons une centaine de personnes, qui se sont inscrites via la billetterie en ligne. D’où le trac. D’autant que nous avons prévu quelques surprises pour l’entracte !

Un grand merci à Yves Apriou pour la photo qui illustre cet entretien.

1 commentaire à cet article
  1. Ping : Au-delà des limites : TEDx Saclay | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>