Retour sur le Startup Weekend

StartUp WeekendPaysage2
Le premier Startup Weekend jamais organisé sur le campus de l’École polytechnique s’est déroulé les 7-8-9 mars dernier. Victor, Marc et Nathanaël, ses initiateurs, ont bien voulu nous dresser un premier bilan. Assez positif semble-t-il pour leur avoir donné envie de créer un jour ou l’autre la leur et… de renouveler l’événement qui, à l’évidence, n’a pas pâti des contraintes d’accessibilité du Campus Paris Saclay.

- Quelles sont vos impressions au terme de votre Startup Weekend ?

Nathanaël : Autant le dire, nous avons fini sur les genoux, mais avec un sentiment de fierté et heureux de son déroulement ! Les participants ont répondu présent en venant en grand nombre, les mentors et le jury également. Sur 125 participants, 67 ont pitché leur idée au début du weekend. C’était génial parce qu’avoir autant de projets en concurrence -ne serait-ce que pour commencer le weekend- témoignait du grand intérêt qu’ont eu les participants pour notre événement. De plus, si un projet a complètement changé au cours du weekend, les 19 autres sont allés jusqu’au bout de l’aventure. Les groupes ont été formés de manière très complémentaire, presque tous réunissaient des commerciaux, des développeurs/ingénieurs et des designers ; c’est probablement ce qui a leur a permis de porter de si beaux projets.Startup WeekendPaysage3

Nous étions conscients que les faire travailler dans des salles de classe de l’École polytechnique, complètement séparés, n’était pas propice à une bonne émulation. C’est pourquoi nous avons créé un espace de détente avec des canapés, des poufs, des snacks et des rafraichissements  en continu. Nous avons été agréablement surpris de voir que les participants se sont rapidement approprié cet endroit, certains l’utilisant pour travailler en groupe, d’autres pour faire des pauses ou même pour se sentir moins seuls quand ils travaillaient après 4h du matin.

Organiser ce Startup Weekend nous a demandé beaucoup de travail, mais mes deux camarades, Marc et Victor, et moi avons pleinement profité de cette expérience autant que les participants. Nous n’avons pas porté de projet devant le jury, mais nous avons vu le nôtre, cet événement, réussir. Nous avons passé du temps avec les équipes et les mentors, vu les projets se préciser et se développer, nous avons vu notre École d’un nouvel œil et après 3 jours intenses, nous n’avons plus eu qu’une envie : recommencer !

- En quoi le contexte du Campus Paris Saclay a-t-il été un plus pour la réussite de votre manifestation ?

Marc : Nous savions que si notre Startup Weekend devait avoir un inconvénient, ce serait sa localisation. Etre hors de Paris rend les participants dépendants des transports en commun ou leur impose un retour en voiture, potentiellement à des heures très tardives. C’est pourquoi nous avions prévu un hébergement d’appoint et, finalement, la proximité des Écoles du Plateau de Saclay a permis de réduire les contraintes. Si l’éloignement géographique est toujours un frein à tout événement, nous savons que nous pouvons compter sur ce terreau de compétences et de créativité qu’est le Campus Paris Saclay.

Mais ce dernier représente plus qu’un simple rapprochement géographique, c’est le début d’une nouvelle identité commune. Organiser ce Startup Weekend en son sein et avec des participants issus de ses écoles a été pour nous une manière de contribuer à son identité. La réussite de notre événement fait parler du Cabinet Startup, de l’École polytechnique et également de l’Université Paris-Saclay. En ce sens, affirmer notre appartenance à ces trois entités a pu donner plus de force et de voix au Startup Weekend Polytechnique (SWX).

- Dans quelle mesure ce Startup Weekend vous a-t-il donné envie de créer votre propre start-up ?

Victor : Nous avons eu la chance durant le Weekend d’assister en accéléré au processus de création de startup. Bien évidemment, il manque beaucoup d’étapes et on n’y voit pas le plus dur : percer. Cependant, cela donne tout de même une idée des problématiques, ne serait-ce que de groupe, que peuvent rencontrer les startups « early stage ». Même l’exercice final de pitch devant un jury est un grand classique de la start-up qui recherche des financements ou de l’incubation. J’avais envie de créer la mienne bien avant ce weekend, mais celui-ci m’a conforté dans cette idée. C’est pour moi un monde où l’émulation est constante et le travail en équipe primordial, exactement ce qui a été nécessaire aux participants du SWX. La majorité de mes camarades du Cabinet Startup a eu la même réaction : organiser un tel week-end donne envie de créer sa startup, au sortir de l’École ou par la suite après une expérience professionnelle. Les autres ont au moins envie de « travailler dans le milieu ». En ce sens un Startup Weekend est une véritable occasion de se projeter dans ce « monde des start-ups » constamment évoqué, ne serait-ce que pour se rendre compte si c’est (ou non) ce qu’on veut faire. Nous sommes bien conscients qu’un tel événement n’est qu’une représentation partielle de ce que fonder une startup implique. Il ne suffit bien évidemment pas d’un weekend et d’une équipe créée de toute pièce durant l’événement pour construire une entreprise qui réussi. Mais certains aspects inhérents à la création de start-up étaient présents et c’est ce qui nous a donné envie de nous lancer. De plus nous avons eu l’occasion de rencontrer personnellement les mentors qui sont venus aider les candidats, de discuter avec eux : nombre d’entre eux étaient eux-mêmes entrepreneurs, créateurs de startups. Ils nous ont fait le récit de leurs réussites mais aussi de leurs échecs. Car, que la startup réussisse ou non, ils s’accordent pour dire que c’est pour eux une expérience unique, formatrice, difficile et que si c’était à recommencer, ils le feraient sans hésiter.

Pour accéder aux portraits des fondateurs du Cabinet Start-Up, cliquer ici.

6 commentaires à cet article
  1. Ping : Retour sur le Startup Weekend | Paris-Saclay | ...

  2. Ping : Retour sur le Startup Weekend | Paris-Saclay | ...

  3. Ping : Retour sur le Startup Weekend | L'École ...

  4. Ping : Retour sur le Startup Weekend | Paris-Saclay | ...

  5. Ping : Retour sur le Startup Weekend | Paris-Saclay | ...

  6. Ping : Une Ecole d’été entrepreneuriat et innovation, à l’image de Paris-Saclay | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>