Retour sur le premier workshop autour d’un PROTOBUS

PROTOBus2Paysage
Ce lundi 11 avril, le PROTO204 accueillait un premier workshop autour d’un projet de PROTOBUS… En voici de premiers échos avant une série de microentretiens avec plusieurs de ses participants, de Paris-Saclay ou d’ailleurs.

Si tu ne viens pas au PROTO204, le PROTO204 viendra à toi… en PROTOBUS. La fameuse sentence de Lagardère n’a pas manqué de nous trotter dans la tête en assistant au premier workshop dédié à ce projet de PROTO204 hors-les-murs et mobile. Etant entendu que ce serait bien sûr avec les meilleures intentions du monde.

Lesquelles précisément ? C’était l’enjeu de ce workshop organisé autour d’ateliers de créativité, sur la base des premières pistes énoncées en préambule par Ronan James, à savoir : un FabLab itinérant ; un lieu dédié à de l’événementiel ; un lieu de bêta-test. Soit bel et bien une déclinaison mobile du PROTO204.

Preuve que le sujet intéresse au plus haut point, une trentaine de personnes avaient fait le déplacement : des représentants d’entreprises (Transdev – coorganisatrice de l’événement – Nokia, Suez et… Air France), de l’EPA de Paris-Saclay (Antoine du Souich, Ghislain Mercier, Philippe Gaudias), de la Communauté Paris-Saclay, des étudiants et d’autres participants encore (dont un représentant de la Fabrique des Mobilités, le  » premier accélérateur européen dédié aux acteurs du transport et des mobilités « ). Notons encore que beaucoup de ces participants étaient extérieurs à Paris-Saclay, ce qui témoigne une nouvelle fois de l’ouverture de cet écosystème, mais aussi de l’attrait grandissant qu’il exerce.

Répartis en trois groupes, tout ce beau monde était successivement invité à laisser libre cours à son imagination avant de réfléchir au contraintes puis aux opportunités d’un tel objet roulant non encore tout à fait identifié, à travers des profils d’usagers de son choix, le tout consigné sous forme de croquis sur des post-it.

Le lecteur pourra apprécier le résultat et combien décidément l’intelligence collective n’est pas un vain mot, à la photo servant d’illustration au présent article.

Le fait que le workshop soit co-organisé par Transdev n’a manifestement pas freiné la créativité ni les échanges, souvent animés à en croire les échos que nous en avions. Au contraire, les participants semblaient considérer que l’implication de cet opérateur, de surcroît bien ancré sur le territoire était une chance pour ne se fixer aucune limite, y compris imaginer une flotte de bus déclinés selon les différents usages !

Reste les questions de l’aménagement intérieur, mais aussi et peut-être surtout, du modèle économique : autant de questions, qui seront justement traitées lors de deux autres workshop programmés les 26 mai et 15 juin prochains.

En attendant, nous vous proposerons des échos à travers trois micro-entretiens, avec :

- Stéphane Juguet, anthropologue, qui a contribué à renouveler les formes de concertation sur des territoires, à travers des dispositifs mobiles, dont des bus… (pour y accéder, cliquer ici).

- Bertrand Marquet, qu’on ne présente plus, sauf peut-être aux lecteurs extérieurs à Paris-Saclay, en rappelant qu’il est, notamment, responsable de l’Open Innovation au sein de la Cité de l’innovation de Nokia – site de Villarceaux -, où il a cofondé un lieu en forme de FabLab : Le Garage (pour y accéder, cliquer ici).

- Enfin, Aurélie Moyon, designer, de l’agence Dici Design, missionnée pour suivre les ateliers de préfiguration du PROTOBUS et formuler des préconisations (pour y accéder, cliquer ici).

A quoi nous ajouterons probablement un nouvel entretien avec Mathilde Bruyant, en association avec Antoine Gros (par ailleurs auteur des photos illustrant cet article) sur le projet GreenLab dont un simple coup d’œil par la grande baie vitrée du PROTO204 donnait à voir le grand état d’avancement (pour en savoir plus sur ce projet, cliquer ici).

A bientôt, donc.

Un grand merci à Antoine Gros pour les photos qui illustrent cet article et les entretiens à venir.

3 commentaires à cet article
  1. Ping : Workshop PROTOBUS : l’apport du design. Rencontre avec Aurélie Moyon | Paris-Saclay

  2. Ping : PROTOBUS : point de vue d’un connecteur. Entretien avec Bertrand Marquet | Paris-Saclay

  3. Ping : La technologie au prisme de l’humain. Rencontre avec Stéphane Juguet | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>