Retour en mots et en images sur le 3e workshop du PROTO204

Proto204 - Paysage
Pour son 3e workshop, organisé le 27 février le PROTO204 avait donné rendez-vous dans ses murs. L’occasion de découvrir enfin le lieu, quelques semaines avant son inauguration officielle.

De l’extérieur, il passe plutôt inaperçu avec ses murs gris et sa double porte métallique pour y accéder. Construit en 1967, le bâtiment qu’occupe le PROTO204 était il y a encore peu affecté au service d’entretien technique…

Une fois à l’intérieur, l’effet « waouh » est en revanche (presque) assuré : un volume suffisamment généreux pour y accueillir du monde et y aménager des espaces modulaires voire des mezzanines. Déjà, un mobilier design donne une ambiance cosy : des canapés prolongés par une enveloppe en tissu qui permet de gagner en intimité et, au centre, une longue table qui n’a pas manqué de cristalliser d’emblée l’attention : comment la rendre plus mobile pour dégager l’espace le temps d’une manifestation ? Toujours est-il qu’elle se révèlera bien utile au moment du déjeuner pris en commun

Et puis, pour l’heure, il y a plus urgent : améliorer l’acoustique, ce qui est d’ailleurs prévu. Les participants ne s’offusquent pas plus que ça de devoir endurer les échos et le bruit de la soufflerie. Nul n’ignore que toute grande aventure commence au milieu de bric et de broc. Et puis cela incite à être le plus à l’écoute des uns et des autres.

Malgré le rafraîchissement des peintures et les premiers aménagements, le lieu n’a pas perdu toute trace de ses fonctions initiales et c’est aussi ce qui en fait le charme : on y trouve un monte-charge coulissant qui ne demande qu’à être remise en marche pour suspendre – pourquoi pas – des pièces lors d’exposition ; sur le coin à gauche, un bureau suspendu auquel on accède par un petit escalier et qui permet d’avoir une vue d’ensemble. Un vieil atelier de travail donne aussi le ton : ici, on pourra aussi bricoler comme dans un FabLab.

A quelques semaines de l’inauguration

Bienvenue donc dans le lieu collaboratif PROTO204 qui sera officiellement inauguré le 3 avril prochain. Malgré la proximité de cette date, il est encore en cours d’aménagement. Comme tous les chantiers, celui du PROTO204 a pris un peu de retard. On sent que Ronan James, le maître de lieux, a appris à faire contre mauvaise fortune bon cœur. C’est toujours aussi « cool » qu’il accueille les participants de plusieurs institutions ou associations, et non des moindres, venus pour la plupart du Campus Paris Saclay (la Fondation de Coopération Scientifique, Terre&Cité, La Diagonale ont répondu présent de même que des start-up, des fonds d’investissement, des pépinières d’entreprises…), mais aussi de Paris. Thé, café, jus de fruit et viennoiserie les attendent. Ils sont manifestement ravis de se retrouver ou d’avoir pu se libérer pour assister à leur premier workshop, a fortiori dans le lieu même. Tous ne se connaissent pas encore. Le temps d’accueil se prolonge donc. Ronan ne semble pas plus inquiet que cela du retard qui est pris. Après tout, le PROTO204 a aussi et peut-être d’abord vocation à permettre aux acteurs de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de la création de mieux se connaître.

L’enjeu de l’accessibilité

Seul un participant, arrivé en retard, se montre un peu grincheux. Il est vrai qu’il vient de Montreuil et s’interroge donc sur la pertinence de faire tout ce chemin. Une vraie question, mais qui ne se pose pas avec la même acuité selon les parties prenantes. En vérité, rien de plus facile de venir au PROTO204, y compris depuis Paris intra-muros, a fortiori de la place de Denfert-Rochereau. Il vous en coûtera une trentaine de minutes (dans l’hypothèse où la ligne B du RER fonctionne…). Une fois à Orsay Ville, empruntez le tunnel, allez en direction du campus, prenez la première à gauche et filez tout droit. Dix minutes plus tard, vous vous retrouvé devant le PROTO204, après avoir pu cheminer au milieu de la science en train de se faire, dans un environnement verdoyant. Et puis, une signalétique devrait vous simplifier la tâche. Preuve que l’accessibilité est un vrai sujet de préoccupation, elle a été remise sur la table de ce 3e workshop. Parmi les idées qui fusent à cette occasion : l’installation d’une borne qui indiquera l’heure des prochains RER ou bus. De quoi patienter le plus tardivement possible au PROTO204, quand même plus agréable qu’une station !

Workshop Proto204 © Sylvia FredrikssonWorkshop Proto204 © Sylvia Fredriksson (4)Workshop Proto204 © Sylvia Fredriksson (3)Workshop Proto204 © Sylvia Fredriksson (2)Workshop Proto204Workshop Proto204
Workshop Proto204Workshop Proto204Workshop Proto204

A l’affiche de Futur en Seine

Une fois les présentations faites (un rituel toujours indispensable, la communauté » s’étant encore enrichie de têtes nouvelles), la première séance de brainstorming par petits groupes d’une demi douzaine de personnes peut commencer. Chacun est invité à « hacker le lieu » en imaginant l’aménagement des espaces et ce dont ils auraient besoin pour ses événements, quels qu’ils soient (showrooms, ateliers, apéro… ) au cours de l’année, mais aussi et d’abord dans la perspective de Futur en Seine, le festival du numérique, qui se déroulera à travers toute Ile-de-France, du 12 au 22 juin prochain.

Car, et c’est la bonne nouvelle arrivée entre les deux derniers worshops, le PROTO204 fait officiellement partie des lieux partenaires de FENS 2014 ! Fort de ce label, il pourra gagner en visibilité auprès d’une large communauté en moins de temps qu’il faut pour le dire. Une opportunité en même qu’une consécration d’autant plus encourageante que le lieu n’a encore que quelques mois d’existence.

Quel modèle économique ?

Au-delà de la manifestation, la question demeure : comment en assurer la viabilité économique ? Quel peut en être le business model ? Naturellement, le PROTO204 ne part pas de rien : en échangeant avec les acteurs de l’écosystème Paris-Saclay, Ronan a d’ores et déjà pu dégager des pistes et les structurer en offres. L’enjeu de cette séance de travail était de les soumettre aux participants pour recueillir leurs suggestions.

Comme durant la matinée, la même ambiance studieuse et d’écoute mutuelle : chacun y va de ses propositions avec l’idée de faire profiter de son expérience. A l’évidence, tout un chacun souhaite une longue vie au PROTO204 et contribuer à son émergence, conscient qu’il répond à un vrai besoin.

En attendant de vous y rendre à votre tour, vous pouvez rejoindre le PROTO204 sur les réseaux sociaux : sa page Facebook, qui compte déjà près de 200 fans ; mais aussi son groupe par lequel vous pouvez partager vos idées et brainstormer avec d’autres ; Twitter, pour en suivre l’actualité ; sans oublier le groupe Linkedin.

Crédit photo : Marvan Belaid et Sylvia Fredriksson.

Mots clés : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>