Rentrée des classes pour le programme Stanford Ignite – Polytechnique

Stanford Ignite - Polytechnique va recevoir sa première promotion le 19 septembre prochain. Un programme qui vise à former de jeunes chercheurs, ingénieurs ou entrepreneurs à la valorisation de l'innovation à partir d'une démarche entrepreneuriale et d'une solide culture scientifique et technologique.

Ce début de semaine a été marqué par le lancement officiel, sous les lambris des salons de la Maison des Polytechniciens (rue de Poitiers, dans le VIIe arrondissement de Paris), du programme Stanford Ignite* Polytechnique, par les responsables des deux établissements partenaires : Jacques Biot, Président du conseil d’administration de l’École polytechnique, et Garth Saloner, le doyen de la Graduate School of Business.

Signe de l’importance de l’événement : Fleur Pellerin, ministre déléguée au PME, à l’innovation et à l’économie numérique, a clôturé ce lancement par un discours (témoignant au passage de sa parfaite maîtrise de l’anglais). Une marque supplémentaire de son implication dans ce projet qu’elle a suivi de près (en avril dernier, elle s’était rendue dans la Silicon Valley pour lever les derniers obstacles) et dans lequel elle voit une contribution majeure au renforcement de l’attractivité du pays.

Pour mémoire, ce programme dont nous avons déjà eu l’occasion de présenter les principes dans un entretien avec son initiateur, Bruno Martinaud (directeur du Master Entrepreneuriat de l’École polytechnique - cliquer ici pour y accéder), s’adresse, et ce n’est pas la moindre de ses originalités, aussi bien à des chercheurs qu’à des ingénieurs et des entrepreneurs, désireux de parfaire leur expérience dans la création d’entreprise et l’innovation, à partir d’une culture scientifique et technologique de haut niveau.

Pour sa première promotion, le programme compte une trentaine de participants de différentes nationalités (des Français, des Belges, des Hollandais, des Suisses, dans Britanniques et des Américains) et d’horizons professionnels ou disciplinaires variés (biomédical, aérospatial, informatique, sciences cognitives, physique, mathématiques appliquées et neurosciences), sélectionnés parmi près de 80 candidats.

Au total, ils bénéficieront de 200 heures de formation : une moitié dispensées par des professeurs de la Business School of Stanford, l’autre consacrée à leurs propres projets qu’ils pourront présenter à un panel d’experts. Le tout moyennant des frais d’admission de 7 000 euros.

Dispensés en anglais, les cours se dérouleront le soir, dans les locaux du camps Paris Rive Gauche mis à disposition par l’Université Paris-Diderot. Organisé en plusieurs sessions et sanctionnés par un certificat Stanford-Polytechnique, le programme débute le 19 septembre prochain et se poursuivra jusqu’au 17 novembre. Rendez-vous donc à cette date pour un premier bilan à travers des témoignages. On saura alors si le programme sera reconduit l’année prochaine. D’ores et déjà, on peut saluer cette initiative mise en place en un temps record et qui devait voir initialement le jour à Berlin avant que l’École polytechnique ne convainque la prestigieuse Graduate School of Business de la mener avec elle, à l’échelle de l’Europe. En attendant d’accueillir une de ses prochaines promotions dans des locaux de la future Université Paris Saclay ?

Pour en savoir plus sur le programme Stanford Ignite Polytechnique, cliquer ici.

* « Ignite » est un style de présentation où les participants disposent de cinq minutes pour faire une présentation orale d’un sujet illustrée par un diaporama (présentation) d’une vingtaine de diapositives (d’après Wikipédia).

Crédit photo : © École polytechnique, J. Barande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>