Quelle France dans dix 10 ans ? Quel modèle productif ?

DGSP Paysage
Le 22 novembre prochain, le Plateau de Saclay contribuera, à travers plusieurs tables rondes sur l’avenir de notre système productif, au débat organisé par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective, pour les besoins de la mission que lui a confiée en août dernier le gouvernement : définir une stratégie nationale pour les dix prochaines années.

Souvenez-vous, à l’issue du séminaire gouvernemental du 19 août dernier, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) se voyait confier le soin de préparer une stratégie nationale pour les dix prochaines années, et ce pour la fin de l’année 2013. D’une part, en procédant à un diagnostic des perspectives économiques et sociales, d’autre part, en explicitant les choix que le pays devrait faire.

Afin de nourrir sa réflexion, et comme cela lui a été demandé par le Président de la République, le CGSP va, au cours du mois de novembre, à la rencontre des experts, des partenaires sociaux, des élus et des citoyens à travers plusieurs débats organisés à travers la France (pour plus d’informations sur leur déroulement, se rendre sur le site du CGSP, en cliquant ici).

L’un d’eux se déroulera sur le Plateau de Saclay, sur le campus d’HEC, sur le thème de l’avenir de notre système productif, soit l’un des cinq mis en avant par le CGSP à la demande du Premier ministre (les autres portant sur la réforme du modèle social ; la soutenabilité du modèle de croissance et de financement ; l’évolution du modèle républicain face aux mutations de la société ; enfin, le projet européen).

On ne pouvait mieux choisir le Plateau de Saclay pour ce débat-ci : ce territoire a, comme on le sait, vocation, à impulser des dynamiques d’innovation à travers le rapprochement entre universités, grandes écoles et entreprises (multinationales, PME et start-up) et, ce faisant, à contribuer à l’émergence d’un système productif nouveau, au regard du modèle néo-colbertiste, qui avait caractérisé les Trente Glorieuses.

Organisé avec le concours de l’Etablissement public Paris-Saclay, la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) Campus Paris Saclay et le pôle de compétitivité System@tic, ce débat se déclinera en trois tables rondes et autant de perspectives : 1) l’innovation ouverte et partagée ; 2) le rôle des territoires et de la proximité ; 3) le type de spécialisation à promouvoir. Y participeront plusieurs représentants et acteurs du cluster Paris-Saclay (Pierre Veltz, président-directeur général de l’EPPS ; Dominique Vernay, président de la FCS ; Jean-Luc Beylat, président de System@tic ; Régis Réau, Air Liquide ; etc.) et d’autres territoires  (Philippe Bassot, CM International ; Sabine Enjalbert, ARD Île-de-France ; Dominique Foray, École polytechnique fédérale de Lausanne ; Philippe Hanff, Grand Lyon). Le commissaire général à la stratégie et à la prospective, Jean Pisani-Ferry, honorera ce débat de sa présence.

Sans attendre, le CGSP a, comme pour les autres thèmes, établi une note d’introduction particulièrement riche sur la situation actuel et à venir du système productif (téléchargeable sur le site du CGSP).

Rendez-vous donc le 22 novembre, de 14 h 30 à 17 h 30, sur le campus d’HEC Paris, Amphi 307 (entrée libre).

1 commentaire à cet article
  1. Ping : Quelle France dans dix 10 ans ? Quel mod&egrave...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>