« Notre société met les mathématiques au service de tous en sécurisant les logiciels »

DerepasPaysage
Suite de nos échos du premier Forum IncubAlliance sur les apports réciproques des mathématiques et de l'entrepreneuriat innovant à travers, cette fois, l'entretien avec Fabrice Derepas, CEO de TrustInSoft, dont la technologie développée conjointement par le CEA et IINRIA vise à garantir l’absence de défaut d’un logiciel en automatisant la preuve. Ni plus ni moins.

Fabrice Derepas, CEO TrustInSoft, revient sur la place des mathématiques dans la technologie qu’il commercialise. Participant au premier forum IncubAlliance, dédié aux mathématiques et à l’entrepreneuriat, il a été marqué par le dynamisme lié aux applications possibles des mathématiques et la nécessité de continuer à tisser des ponts entre mondes académique et économique.

- Lors du premier forum IncubAlliance, dédié au lien entre mathématiques, entrepreneuriat et création de valeur, vous avez présenté votre société TrustInSoft. Quelle place occupe les mathématiques dans vos activités ?

Les mathématiques sont à l’origine même de la technologie que nous valorisons à travers TrustInSoft. Cette technologie, développée conjointement par le CEA et INRIA pendant dix ans, vise à garantir l’absence de défaut d’un logiciel en automatisant la preuve. Pour parvenir à cette automatisation, plusieurs théories mathématiques « collaborent » au sein de cette technologie. Les mathématiques interviennent directement dans la modélisation du code source du logiciel dont on nous demande d’apporter la preuve.

- Une technologie développée dans des laboratoires académiques, aujourd’hui commercialisée par une start-up… Pourquoi ?

Au départ, cette technologie a été développée pour répondre aux besoins des industriels de l’aéronautique et du nucléaire en matière de vérification automatique de la qualité de leurs logiciels critiques. Mise en production pour la première fois en 2006 sur le programme de l’A380, cette technologie a fait ses preuves et a permis de changer les pratiques industrielles de ces secteurs. Pour la diffuser dans d’autres domaines, il fallait en passer par la création de TrustInSoft, qui a d’ores et déjà permis d’étendre ses applications aux domaines militaire, ferroviaire et spatial. Mais d’autres perspectives restent à explorer. Ainsi, les affaires de piratages, régulièrement rapportées dans les médias, sont souvent liées à des failles informatiques que notre technologie permet de supprimer… Grâce aux méthodes mathématiques, on peut tendre vers un monde meilleur où les logiciels seront plus fiables !

- Que retenez-vous de ce forum ?

Deux aspects m’ont marqué. Tout d’abord, le dynamisme et même l’effervescence qui ont marqué cette journée. Cela tient à la richesse des applications qui peuvent découler des mathématiques. Par leur transversalité, les mathématiques peuvent adresser tous les secteurs. L’autre aspect concerne l’opposition, spécifiquement française, entre l’entrepreneuriat et la recherche. Outre-Atlantique, nombreux sont les chercheurs qui montent des sociétés ou travaillent dans l’industrie avant de revenir à la recherche. En France, on a encore besoin de journées comme celle-ci pour créer des ponts entre monde académique et monde économique. Ce forum a contribué à faire avancer les acteurs dans la bonne direction.

Propos recueillis par IncubAlliance.

Voir aussi les entretiens avec :

- Benoit Desjardins, Fondation Mathématiques Jacques Hadamard – cliquer ici ;

- David Bessis, fondateur de TinyClues – cliquer ici ;

- Francis Bach, responsable du projet Sierra (INRIA) – cliquer ici.

Pour accéder au premier écho au Forum IncubAlliance, cliquer ici.

 

4 commentaires à cet article
  1. Ping : « Le secteur privé offre des opportunités fantastiques aux mathématiciens ! » | Paris-Saclay

  2. Ping : « Pousser les entrepreneurs à utiliser les savoirs des chercheurs » | Paris-Saclay

  3. Ping : « Il est important de renforcer les ponts entre communautés » | Paris-Saclay

  4. Ping : Le premier forum IncubAlliance, vu de l’amphi Poincaré ! | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>