L’Institut Villebon – Georges Charpak : l’innovation pédagogique au service de l’égalité des chances

L'Institut Villebon - Georges Charpak, inspiré du programme « main à la pâte »
Expérience-Main-à-la-pâte-Portrait
Inspiré du programme « main à la pâte », cet Institut qui accueillera sa première promotion en septembre 2013 a vocation à expérimenter une pédagogie innovante à l’attention de jeunes issus de milieux défavorisés. Une contribution à la valorisation de la filière technologique et, au-delà, au rapprochement entre universités, grandes écoles et entreprises.

Vous êtes intéressé par les sciences et l’innovation, mais vous craigniez de ne pas être en mesure d’intégrer une grande école d’ingénieurs ou d’avoir les moyens financiers de poursuivre de longues études universitaires ? Et, pour tout dire, les formes classiques de pédagogie avec l’imposition d’un même rythme d’apprentissage, de cours magistraux etc. ne vous correspond pas. Vous aimez les sciences, mais dans leur dimension expérimentale, travailler, mais en équipe autour de projets innovants concrets, suivre un cursus, mais qui vous prépare au monde de l’entreprise ? Qu’à cela ne tienne, l’Institut Villebon – Georges Charpak, créé par ParisTech, l‘Université Paris Descartes, l’Université Paris-Sud, la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) Campus Paris-Saclay et la Fondation ParisTech est susceptible de convenir à vos aspirations.

De là d’ailleurs son nom en l’honneur du Prix Nobel de physique (1992), qui, en plus ses recherches sur les détecteurs de particules, s’était activement engagé dans la promotion de l’innovation pédagogique à travers son programme « main à la pâte », qui précisément met l’accent sur l’expérimentation, le sens de l’observation, le travail en équipe, etc.

En plus de cultiver ces vertus, la formation proposée par ce nouvel institut, organisée en unités d’enseignement, vous  invitera à traiter, dans une perspective interdisciplinaire, de grands thèmes de société comme, par exemple, la bioénergie, le traitement des déchets, mais aussi d’ordre philosophique, comme le sens de la vie, la représentation du réel… Avec vos camarades de promotion, vous serez appelé à être « acteur » de votre formation, en bénéficiant du soutien de professeurs référents, de tuteurs, d’outils TICE, pour avancer à votre rythme.

Vous l’aurez compris, en intégrant l’Institut Villebon – Georges Charpak vous participerez à une « structure pilote d’innovation pédagogique » où vous acquerrez des compétences interdisciplinaires conçues pour être rapidement transférables au monde professionnel. Plusieurs grandes entreprises (Areva, Microsoft, Orange, SCNF, Société Générale, Solucom…) sont d’ailleurs fortement impliquées à travers la fondation ParisTech pour participer à la vie quotidienne de l’établissement : sa gouvernance, l’animation de conférences, le suivi de vos projets, sans compter la visite de sites.

Une licence en « Science et Ingénierie »

Cette formation vous conduira à un diplôme de licence généraliste en « Sciences et Ingénierie », co-délivré par les Universités Paris Descartes et Paris-Sud, en partenariat avec ParisTech, qui permettra de poursuivre en master et/ou dans une grande école d’ingénieurs.

Conditions d’admission ? Etre titulaire d’un bac scientifique (S) ou technologique (STI2D, STL, STAV), en plus d’un goût pour l’expérimentation et l’innovation, d’une aptitude  à travailler en équipe, etc. A quoi s’ajoutent des critères sociaux. Car la vocation première du nouvel institut est non seulement de valoriser la filière technologique, mais encore de lutter contre les inégalités dans l’accès à l’enseignement supérieur. Seront donc prioritaires des élèves issus de classes sociales défavorisées, vivant dans des zones rurales éloignées des campus, etc., identifiés avec le concours de lycées partenaires, d’associations agissant en faveur de l’égalité des chances ou encore à travers les « Cordées de la réussite ».

Et autant le savoir : seule une trentaine d’étudiants seront admis par an (soit 90 sur l’ensemble du cycle) et majoritairement des boursiers (70 %). Un hébergement sera proposé aux heureux élus, à proximité du lieu de formation pour leur (vous ?) épargner les coûts de transports (en argent et en temps), et leur/vous permettre de bénéficier d’un accompagnement personnalisé en-dehors des heures de cours.

Mais au fait, pourquoi «  Villebon » ? demanderez-vous peut-être. Parce que, si pour sa première année d’existence, l’Institut sera hébergé par l’ENSTA ParisTech et l’Ecole polytechnique (à Palaiseau donc), il intègrera à la rentrée suivante un site mis à disposition par le Ministère de la Défense à Villebon-sur-Yvette. Soit toujours dans un des cœurs de ce milieu scientifique propice à la créativité et l’innovation que constitue Paris-Saclay.

L’institut entend ainsi contribuer au rapprochement entre grandes écoles et universités. Labellisé Initiative d’Excellence en Formations Innovantes en mars 2012, le nouvel institut est d’ailleurs soutenu par l’Initiative d’Excellence Paris-Saclay. Il vise aussi à rapprocher les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises. Il est en cela en phase avec la dynamique du cluster de Paris-Saclay.

D’autres instituts devraient voir le jour à travers la France moyennant le soutien de partenaires académiques locaux. Les meilleures innovations (auxquelles vous serez donc    censé prendre part à travers vos propres initiatives) auront vocation à être reprises et réutilisées par les enseignants des établissements partenaires et à être mises en œuvre au-delà, dans d’autres établissements d’enseignement supérieur.

 

2 commentaires à cet article
  1. Ping : L'Institut Villebon – Georges Charpak : l...

  2. Ping : Des nouvelles de l’Institut Villebon – Georges Charpak. Rencontre avec Bénédicte Humbert et Isabelle Demeure | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>