Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en visite à Paris-Saclay

Geneviève Fioraso 2
Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, s'est rendue sur le Plateau de Saclay le 8 novembre 2012. Cette visite fait suite au discours prononcé par le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, lors du 7e Forum de la Recherche et de l'Innovation dans lequel il a affirmé son soutien à Paris-Saclay qu'il décrit comme "un projet scientifique et économique exceptionnel".

La journée a commencé par la découverte du Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (LAL) en présence d’Achille Stocchi, son Directeur. Ce laboratoire conduit des recherches expérimentales sur les particules élémentaires et les forces qui gouvernent leurs interactions et sur l’origine de l’Univers. Bâti il y a 50 ans sur l’impulsion d’Yves Rocard, il est aujourd’hui au coeur du pôle scientifique et technologique du Grand Paris. Cette unité, appartenant au CNRS et à l’Université Paris-Sud, est membre du LABEX P2IO. La Ministre a profité de ce moment pour échanger avec les étudiants présents et recueillir leurs attentes afin d’améliorer leurs conditions d’apprentissage. « Il faut construire des logements étudiants. Vivre dans une ville étudiante, cela tire vers le haut, ouvre à l’international, donne de l’oxygène, et y compris aux élus » constate Geneviève Fioraso. La nécessité d’attirer des commerces, de développer des services et de désenclaver le territoire a fait consensus. Et quand les étudiants posent la question des délais pour la mise en oeuvre de la ligne verte du Grand Paris Express, la Ministre reste allignée sur le discours gouvernemental « Cécile Duflot travaille sur l’exercice d’actualisation des coûts et de priorisation des travaux du futur métro automatique. Nous disposerons d’éléments au début de l’année prochaine ».

En attendant, la visite se poursuit à l’Unité Mixte de Physique CNRS/Thalès, dirigé par Albert Fert. Prix Nobel de Physique en 2007, physicien spécialisé dans la matière condensée et professeur à l’Université Paris-Sud, Albert Fert s’est vu remettre les insignes de la Légion d’Honneur des mains de la Ministre. Il est le deuxième Prix Nobel issu de Paris-Saclay après Pierre-Gilles De Gennes. Le potentiel scientifique de Paris-Saclay, dont la Ministre rappelle l’ancrage historique, reste incontestable. Selon elle, « le projet scientifique ne doit pas être déconnecté du territoire et de son environnement. »

Geneviève Fioraso a également affiché son optimisme quant à la constitution de l’Université Paris-Saclay, projet porté par la Fondation de Coopération Scientifique. Elle rappelle qu’aucune grande école ou université ne doit être laisser pour compte, chacun doit être placé sur un pied d’égalité et elle conclut en soulignant la qualité des différents projets de rapprochement physique ou institutionnel « J’étais, il y a peu de temps, à l’Ecole Centrale à Châtenay-Mallabry et Hervé Biausser, le Directeur, m’a fait découvrir la maquette du nouveau bâtiment qui s’implantera à Paris-Saclay. Je ne vois pas un aussi beau projet ne pas se réaliser, il est d’une grande qualité architecturale et permettra une coopération fructueuse entre Centrale et Supélec, son futur voisin.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>