Quand les antibiotiques ne soignent plus

Dans le cadre des conférences CYCLOPE de l’INSTN.

Certaines bactéries pathogènes évoluent jusqu’à devenir insensibles aux antibiotiques habituels et peuvent même parfois les inactiver. Ces bactéries ont acquis des caractères d’antibiorésistance qu’elles peuvent se transmettre entre elles, diversifiant et étoffant les mécanismes de défenses bactériens existants.

Lorsque de nouveaux antibiotiques sont développés, ces mécanismes de défenses évoluent à leur tour. Si bien que les bactéries pathogènes s’arment toujours mieux contre les différentes générations d’antibiotiques.

En milieu hospitalier, la lutte contre la dissémination de ces bactéries antibiorésitantes est devenue une priorité absolue qui exige l’identification rapide des patients porteurs, la mise en place de mesures d’hygiènes renforcées, et l’initiation de traitements approprié quand cela est possible.

A quoi ressemble cette guerre entre humains et bactéries pathogènes, faite de mesures et de contre-mesures ? Quelles sont les tactiques pour gagner les batailles en cours et les stratégies qui permettront de gagner les suivantes ? Qui sera le vainqueur ?

Pour répondre à ces questions : Thierry Naas, co-directeur du CNR associé résistance aux antibiotiques et Professeur associé praticien hospitalier en Bactériologie (APHP), et Hervé VOLLAND, chercheur CEA de l’Institut de Biologie Frédéric Joliot.

A partir de 20h, dans le grand amphi de l’INSTN, CEA-Saclay – Porte Est, Avenue du château d’eau.

Pour s’inscrire : http://iramis.cea.fr/meetings/cyclope/

Prochaines Conférences CYCLOPE :

- le 17 décembre 2019: « L’Univers noir », avec David Elbaz

- le 24 janvier 2020 : « Climat : Quel avenir pour les sols et les océans ? » avec Nathalie de Noblet-Ducoudré et Valérie Masson-Delmotte.

Mots clés :

Les commentaires sont fermés.