La fin de la voiture ou la fin de l’autonomie ?

Table-ronde au programme des 4èmes Rencontres InCité, organisées par le Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines (Scène Nationale), avec pour thème cette année : « La ville et ses défis ». Avec :

- Virginie Boutueil, chercheure, directrice adjointe du Laboratoire Ville Mobilité Transport de l’Ecole des Ponts ParisTech, directrice adjointe de l’institut de la mobilité durable Renault-ParisTech (IMD)
- Pascal Bidan, directeur délégué de l’ESTACA
- Gemaile Rechak, architecte, Atelier Gemaile Rechak
- Mireille Apel-Muller, directrice de l’Institut pour la Ville en Mouvement – VEDECOM

L’automobile a longtemps été un symbole de vitesse, d’autonomie et de liberté. Quid de ce symbole à une époque de congestion des centres urbains (et souvent de leur périphérie) et de pollution aux particules fines ? A-t-on atteint les limites de ce moyen de locomotion dans des villes de plusieurs millions d’habitants puisque même le recours aux modèles hybrides, électriques ou à hydrogène n’est pas une réponse à la congestion ? D’un point de vue symbolique, les trottinettes et autres engins de la sorte sont-ils, pour les petits trajets, des succédanés en modèle réduit du symbole de liberté qu’a représenté la voiture ? Quant aux véhicules autonomes, s’ils doivent permettre une meilleure gestion des flux de circulation, le prix à payer est-il justement la perte d’autonomie de l’utilisateur ? La fin de la voiture questionne profondément les limites de la liberté individuelle au regard d’enjeux collectifs.

A 18 h, au Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines.

Pour en savoir plus et s’inscrire : www.theatresqy.org/saison/tablesRondes/la_fin_de_la_voiture_ou_la_fin_de_lautonomie_.htm

Mots clés :

Les commentaires sont fermés.