Un site web pour tous, dédié à la physique quantique

Le site, conçu par divers partenaires du Plateau de Saclay, permet de découvrir la physique quantique dans toutes ses dimensions : recherche, applications et pédagogie. Une première.

En ce début de nouvelle année, Julien Bobroff, chercheur au laboratoire de physique et lauréat 2011 du Prix Jean Perrin de la popularisation de la physique, que nous avions interviewé voici près d’un an (cliquez ici pour accéder à l’entretien), nous annonce la création de « Tout est quantique », un site web dédié à la physique quantique.

On peut y découvrir à la fois cette physique telle qu’elle est étudiée dans les laboratoires, en lien avec les recherches du Plateau de Saclay, mais aussi la « quantique » telle qu’elle se manifeste autour de nous, dans la vie courante à travers des phénomènes physiques et des applications ; enfin et surtout, dans sa dimension pédagogique, à travers une présentation des animations menées par Julien Bobroff et ses collègues.

C’est à notre connaissance la première fois que des aspects très variés de la quantique sont tous traités « graphiquement dans un même langage et une même représentation et sans jargon ni formules ».

Ce site a vu le jour grâce aux concours de plusieurs physiciens et au soutien financier de diverses institutions : Le Triangle de la physique, le Labex PALM, l’Université Paris Sud, la Société Française de Physique (SFP) et le CNRS. « C’est donc, insiste Julien Bobroff, une opération  » Plateau de Saclay « , depuis les spécialistes vers le grand public, et au service de tous, car utilisable par les chercheurs, les professeurs de lycée (la quantique au programme de terminale depuis cette année), le grand public, les associations ou lieux de culture scientifique. » De fait, tous peuvent télécharger les animations qui y sont disponibles et s’en servir gratuitement (pour information, elles sont aussi sur wikipedia en accès libre).

Ceux qui parlent peu la physique quantique dans la langue de Molière dispose d’un site dans la langue de Shakespeare au nom évocateur ( « quantum made simple ») et peut-être bientôt dans celle de Goethe, nous annonce encore Julien Bobroff.

tunnel

S’agissant de cette photo illustrant l’ « effet tunnel », voici l’explication qu’en donne Julien Bobroff : « Une particule quantique peut parfois traverser les murs s’ils sont assez fins ! C’est “l’effet tunnel”, une propriété utilisée pour fabriquer les meilleurs microscopes et voir les atomes dans la matière. Cet effet permet aussi à nos clés usb de stocker de l’information. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>