« Paris-Saclay regorge de trésors technologiques ». Rencontre avec Julien Capra

Etudiant en mastère spécialisé HEC Entrepreneurs, et impliqué à titre bénévole dans l'animation du PROTO 204, Julien Capra nous livre son point de vue sur le potentiel de Paris-Saclay et l'apport de cette nouvelle structure qui a vocation à accueillir les populations qui se croisent sur le Campus Paris-Saclay.

- Vous faites une thèse sur l’entrepreneuriat : de quoi s’agit-il ?

En septembre 2012, j’ai intégré le mastère spécialisé HEC Entrepreneurs qui est une formation très concrète et très pratique autour de l’entrepreneuriat. Pour valider cette formation, chaque étudiant doit rédiger une thèse professionnelle (à ne pas confondre avec une thèse de doctorat) sur le sujet de son choix, sous réserve que celui-ci soit accepté par l’administration d’HEC.

Etant issu du milieu de la recherche et ayant fréquenté le Plateau de Saclay depuis des années (j’ai commencé mes études à l’IUT d’Orsay et j’ai réalisé mon doctorat de chimie dans un des laboratoires du CEA), j’avais envie de réfléchir sur une thématique touchant l’entrepreneuriat technologique du campus.

Pendant mon année à HEC, j’ai été étonné de voir que de nombreux entrepreneurs désiraient travailler sur des projets de start-up High Tech mais n’ayant ni brevet, ni relation dans le domaine de la recherche, abandonnaient leurs projets pour se lancer dans des entreprises moins technologiques. A l’inverse, quand j’étais du côté des laboratoires, on nous parlait souvent de valoriser nos travaux de recherche voire de créer des start-up à partir des brevets qu’on avait déposés mais, malheureusement, peu de mes camarades s’intéressaient à l’entrepreneuriat ou osaient tout simplement franchir le pas. De là, j’en ai déduit qu’il y avait un potentiel de développement de start-up sur le campus qui n’était pas encore exploité. (Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il n’y a pas de création de start-up sur le plateau ni qu’on n’encourage pas les chercheurs à créer… C’est bien entendu le cas !). Paris-Saclay regorge de trésors technologiques qui attendent d’être valorisés et d’une foule d’entrepreneurs qui ne rêvent que d’une chose : les découvrir!

C’est en partant de ce constat qu’avec Clément Gay, un de mes camarades de promotion et co-fondateur de Stilla Technologies, nous avons eu envie d’apporter des éléments de réponse à cette problématique et avons décidé de creuser la question : « Comment relier les ressources entrepreneuriales du Plateau de Saclay à ses ressources technologiques ? ».

-
Vous vous êtes investis bénévolement dans le Proto204 : pourquoi ? En quoi correspond-il à vos attentes ? En quoi est-il une réponse aux besoins des entrepreneurs ?

Le Proto 204 représente pour moi un maillon indispensable au développement du Plateau de Saclay. A l’heure d’aujourd’hui, le campus dispose de trop peu de lieux de vie, généralement peu visibles et dédiés à un certain type de visiteurs. Aucun espace a pour vocation à recevoir l’ensemble des populations qui se croisent sur le Campus (à savoir les chercheurs, les étudiants, les administrations, les entreprises, les start-up, les riverains, etc.). C’est un vide à combler !
Nous avons la chance d’évoluer dans un écosystème très riche, avec des établissements d’excellence aussi bien dans le domaine de la Recherche que dans celui de l’Enseignement. Cependant, en raison de la configuration du Plateau, les personnes qui animent et qui font vivre ces établissements ou ceux qui gravitent autour peuvent difficilement se croiser. Dans l’impossibilité d’ouvrir les portes de tous les laboratoires et de toutes les écoles, il fallait qu’on invente un espace libre où l’ouverture n’était pas une contrainte mais une finalité. C’est dans ce sens qu’a été conçu le PROTO204.
Il s‘agit d‘un lieu neutre que tout le monde pourra s’approprier s’il en a envie. Les échanges qui auront lieu là se feront donc en totale liberté et c’est une des forces du PROTO204. Maintenant, j’espère que d’autres lieux de vie partageant cette philosophie de mixité et de connexions entre les différents établissements apparaitront rapidement car il est primordial à mes yeux de renforcer cette idée que nous formons tous une seule communauté, la communauté du Campus de Paris-Saclay.
Grâce à son orientation très portée sur l’innovation et la créativité, le Proto 204 a tout pour plaire aux entrepreneurs en devenir et à ceux déjà confirmés. Pour les étudiants tentés par l’entrepreneuriat, ils pourront profiter de ce lieu pour trouver de l’inspiration, découvrir les dernières technologies, se créer un réseau, débusquer des opportunités, etc. Les plus expérimentés, quant à eux, qu’ils soient en phase de création ou qu’ils aient déjà lancé leurs activités, pourront faire découvrir leurs produits au plus grand nombre voire les faire tester  à de potentiels futurs utilisateurs. Une véritable aubaine en somme !

-
Quelle valeur ajoutée apporte-t-il selon vous à l’écosystème de Paris-Saclay ?

Paris-Saclay est un cluster avec un énorme potentiel mais en raison de son développement cloisonné depuis des décennies, il n’arrive pas à profiter pleinement de ses ressources en raison d’un manque de connexions entre elles. Heureusement les choses changent et nous entrons dans une nouvelle dynamique où le rapprochement est devenu une priorité pour tous.
Le PROTO204 est un parfait exemple de cette volonté de se rapprocher, de créer une communauté. En tant qu’accélérateur/générateur de contacts, il va permettre de rassembler des individus qui rêvaient de se rencontrer et qui n’y arrivaient pas jusqu’à présent. Son but avoué est clair : créer des moments conviviaux et fédérateurs où les langues se délient et les liens se renforcent.

3 commentaires à cet article
  1. Ping : Créer une start-up : une aventure humaine risquée, mais stimulante. Rencontre avec Etienne Krieger | Paris-Saclay

  2. Ping : Liveblogging Future@SystemX

  3. Ping : Des nouvelles de Start in Saclay. Entretien avec Julien Capra | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>