ENSTA ParisTech : une vie d’élève en réalité augmentée

Pour sa nouvelle édition, la plaquette de la vie des élèves de l’ENSTA ParisTech se met à l’heure de la réalité augmentée. En voici le mode d’emploi.

Un concours de la meilleure plaquette des élèves de grandes écoles existerait-il, nul doute que l’ENSTA Paris-Tech pourrait légitimement prétendre en être la lauréate. Chaque année, la sienne, destinée aux 4 200 admissibles du concours Mines-Ponts, est conçue par plusieurs de ses élèves, en étroite collaboration avec la direction du développement et de la communication, et, depuis 5 ans, pour la réalisation graphique, le concours de deux apprentis en licence professionnelle d’infographie WebDesign de l’IUT de Bobigny (cette année, Morgane Perrot et Térence Ramos).

Résultat : un livret plaisant à feuilleter, mettant bien en évidence la richesse du tissu associatif de l’école (près d’une quarantaine d’associations !), les événements qui y sont organisés, la palette des activités sportives que les admis pourront y pratiquer.

L’édition 2014 risque cependant de donner un ultime coup de vieux aux prétendants à cet hypothétique prix : toujours aussi réussie sur le plan du graphisme, elle fait désormais basculer dans la réalité augmentée en permettant d’accéder à des informations virtuelles supplémentaires (des vidéos, des plans du campus de l’école en 3D, une présentation des activités par des personnages virtuels…). Pour cela, il vous suffit, muni d’un Smartphone, de scanner le QR Code sur la 2e page de couverture ou de télécharger l’application « Plaquette élèves Ensta ParisTech 2014 » sur AppStore ou Google play. Ensuite, vous repérez les pages sur lesquelles figure une paire de lunettes (de celles qu’on utilise au cinéma pour visionner un film en 3D). Vous pouvez alors faire tourner une scène en déplaçant la plaquette ou en tournant autour avec votre Smartphone.

Une performance réalisée par les étudiants de 1re année de l’association de communication TApage (dont un certain Thibault Portigliatti), avec l’aide de caméras 3D de l’U2IS, le laboratoire de robotique de l’ENSTA ParisTech. Des étudiants qui ont su aussi donner de leur personne (les mouvements des personnages évoqués plus haut ont été modélisés à partir de leurs mouvements préalablement enregistrés).

Finalement, plutôt que d’imaginer un énième prix, nous nous prendrons à rêver d’une plaquette similaire pour l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur, partenaires de l’Université Paris-Saclay !

Mots clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>