Nil Actum

Un spectacle conçu par Mickaël Chouquet, Balthazar Daninos, Léo Larroche et Catherine Pavet, de la compagnie Les ateliers du spectacle, et programmé les 11 et 12 janvier au Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry et de l’Essonne (merci à Ellen Tongzhou Devigon-Zhao de nous avoir signalé ce spectacle – pour en savoir plus sur cette designeuse que nous avons récemment interviewée : www.media-paris-saclay.fr/le-design-ou-lart-dapprendre-tout-au-long-de-la-vie-rencontre-avec-ellen-tongzhou-devigon-zhao/).

L’action se déroule dans un monde imaginaire. Un monde dans lequel on n’agit plus, où avant on agissait, mais plus maintenant, où les actions sont apparemment sans conséquence, où des choses agissent mais sans nous, en dépit de nous, où l’on continue cependant à penser, à parler, à discourir. Certains décident d’inventer de nouvelles façons de se mettre en action, dans toutes ses composantes et toutes ses dimensions. Ceci afin de changer le monde qui leur est soumis au départ. Leur devise : nil actum reputans si quid superesset agendum, rien n’est fait tant qu’il reste quelque chose à faire.

Nil actum s’est construit entre 2015 et 2017, en deux temps, un temps de recherche et un temps de fabrication. La recherche a pris la forme de rencontres dans des centres de recherche (laboratoires, universités) – dont plusieurs de Paris-Saclay – et des établissements scolaires, sur des temps de résidence pris au sens d’une installation provisoire et éphémère. Les membres du groupe n+1* ont proposé à des chercheurs, des étudiants et des élèves un jeu de création, un protocole de recherche ludique sur les mécanismes de l’action.

* Le groupe n+1 est constitué d’un noyau quelconque d’individus, auquel s’ajoute une variable n+1 de collaborateurs particuliers. Ceux-ci peuvent être chercheurs, mathématiciens, neuroscientifiques, puisque le groupe n+1 cultive dans ses spectacles un goût certain pour la science, ses personnes et ses objets. Ce sont aussi tous ceux que les n+1 rencontrent dans les différents lieux où ils travaillent : écoles, collèges, lycées, théâtres. Ce sont enfin leurs camarades qui participent à la réalisation pratique de leurs spectacles, qui mettent en lumière, mettent en scène, composent la musique, fabriquent les décors.

Pour en savoir plus : www.ateliers-du-spectacle.org/spectacle/nil-actum/

Mots clés :

Les commentaires sont fermés.